villa-santos-dumont-paris-15

Paris Novembre

octobre 17, 2016

by — Posted in Poèmes

Cacophonie urbaine, Accords mécaniques, Comédie humaine, Tragédie cosmique.
Retombées de poudre du ciel, à la base semancées dans la graisse des créatures de métal.
Cartographie d’une fourmilière, bouillie collective.
  • où est le chef?
Des chinoises au Nord, Des africaines au Nord, Des bulgares au centre, Hiérarchie des putes.
Toutes ballades en moto, se transforment en safari porn. Elixirs mondains se consomment à l’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *